Jouer au casino en ligne .Net

BetClic absent des maillots de Lyon à Madrid

11 Mars 2010, 17:25pm

Publié par Casino en ligne

http://outils.acf-webmaster.net/bannieres/bannieres/106040/acf/3426.gifCela pourrait être décrit comme un virage étonnant : l'UEFA a interdit à l'équipe de Lyon d'afficher leur sponsor sur leur maillot, l'opérateur de paris en ligne BetClic, lors du match de la Ligue des Champions hier soir à Madrid, alors que la loi espagnole n'y trouvait rien à redire.

Leurs adversaires du Real Madrid, parrainés par l'entreprise de jeux en ligne Bwin, affiche pourtant leur logo semaine après semaine dans le championnat espagnol, tout comme la nuit dernière, provoquant la stupéfaction du camp lyonnais, interdits par l'UEFA d'en faire donc de même.

Tout logiquement, cette différence de traitement à sérieusement mis en colère le chef de la direction de BetClic, Nicolas Béraud, et le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas. Ces derniers ont émis une déclaration conjointe avant le match, critiquant ouvertement l'action de l'UEFA, et précisant que, puisque le match se jouait en Espagne où la publicité sur les jeux en ligne est autorisée, cette interdiction n'avait absolument
«aucune base légale».

Malgré les lois fondamentales de l'Union Européenne, visant à garantir la liberté des échanges
et des services transfrontaliers, plusieurs États membres continuent d'interdire les opérateurs de jeux en ligne licenciés dans l'UE depuis leur territoire, tout en permettant à des monopoles nationaux d'offrir exactement les mêmes services à leurs citoyens.

Right2bet, une organisation luttant pour les droits des consommateurs de pouvoir jouer en ligne chez l'opérateur licencié dans l'UE de leur choix, a continuellement apporté son opposition à ce qu'elle croit être
«les agissements illicites de certains gouvernements». L'intervention de l'UEFA pour le match retour de la ligue des Champions, Real Madrid - Lyon, n'a pas manqué de les laisser pantois.

Ari Last, porte-parole de Right2bet, a déclaré:
«La situation de la nuit dernière à Madrid est grotesque. Elle met en lumière l'environnement réglementaire incohérent et illogique qui existe actuellement au sein de l'UE au sujet des paris sportifs en ligne».

«La Champions League représente tout ce qui est merveilleux dans l'intégration transfrontalière de la concurrence dans l'UE, et nous ne comprenons pas pourquoi l'UEFA a imposé cette restriction à Lyon la nuit dernière».

«Nous partageons les doléances de Betclic et de l'équipe de foot de Lyon à l'égard de cette décision».



Note du webmaster : pour jouer au casino en ligne gratuitement ou pour de l'argent réel, voir la sélection des meilleurs casinos en ligne de Jouer au Casino en ligne .Net.

Commenter cet article